Cinq questions à Sebastian Schlöndorf, Directeur de l’école de musique Musikzentrale

Écrit par
Julia Sprossmann
A propos de l'auteur
En tant que saxophoniste passionnée, Julia a suivi de nombreuses années de formation en musique classique. Son prochain objectif musical est d'améliorer ses compétences en improvisation jazz. Dans notre équipe, Julia s'occupe de nos clients germanophones et anglophones et des écoles de musique partenaires pour s'assurer que tous les musiciens ont une excellente expérience en utilisant Tomplay.
Date de publication
31/03/2021
Afficher/masquer les détails

Cinq questions à Sebastian Schlöndorf, Directeur de l’école de musique Musikzentrale

Musikzentrale de Hesse, en Allemagne, a été l'une des premières écoles de musique allemande à collaborer avec Tomplay. Sebastian Schlöndorf est un professeur de batterie et un entraîneur de groupe passionné, ainsi que le cofondateur et le directeur de Musikzentrale. Dans notre entretien avec lui, Sebastian nous raconte son histoire, comment son école de musique est devenue entièrement numérique pendant la pandémie et pourquoi il aime utiliser Tomplay avec ses élèves et ses collègues enseignants.

Cinq questions à Sebastian Schlöndorf, Directeur de l’école de musique Musikzentrale

 

Sebastian, pourquoi avez-vous créé une école de musique ? Quelle est votre histoire ?

J’ai toujours eu l’idée de proposer des cours de musique différents des cours traditionnels offerts par les autres écoles de musique.
Mais j’étais apeuré à l’époque et ne pouvais imaginer le faire dans ma ville. C’est la raison pour laquelle j’ai repéré un local, un peu plus loin au nord de Hesse, à Korbach, où j’ai ouvert une petite école de musique avec des musiciens de mon groupe : seulement 5 professeurs, un endroit et nous au milieu de tout ça. Et nous avons annoncé: “nous sommes une école de musique, vous pouvez vous inscrire”. Les gens sont venus, nombreux, et six mois plus tard, il y avait environ 400 élèves. Nous n’avons pas eu d’autre choix que de nous agrandir. Et puis le concept a grandi et nous nous sommes étendus dans plusieurs endroits. En d’autres termes, nous avons trouvé une école à Wetzlar et avons ouvert d’autres écoles à plusieurs endroits en Central Hesse, Allemagne.
Le but a toujours été d’enseigner la vraie musique de groupe. Cela signifie que les instruments sont joués dans un contexte de groupe : guitare, basse, batterie, chant, keyboard plutôt que seulement du piano au départ et un peu de saxophone par dessus. Et toujours dans le même but: nous voulons que nos étudiants soient capables de faire de la musique ensemble et avec d’autres groupes le plus tôt possible. C’est principalement ce que nous enseignons aujourd’hui.
Je pense d’ailleurs que le nombre croissant de groupes de musique dans cette région est dû à nos cours et nos sessions de formation.

 

Dans la situation actuelle avec le COVID, quand les sessions de formation ne peuvent pas avoir lieu, comment avez-vous adapté vos cours ?

Nous enseignons en ligne, comme presque toutes les autres écoles de musiques que je connais. Cependant, nous avons eu la chance de parler peu de temps avant la pandémie d’une solution pour mieux communiquer avec nos professeurs. Les appels vidéo étaient très importants pour nous. Nous avions donc déjà inclus des conférences téléphoniques filmées dans notre logiciel scolaire comme moyen de communication pour nos enseignants. Et avec un peu de travail supplémentaire, nous avons pu étendre cette technologie à nos élèves. C'était donc très facile. Le confinement a été imposé un jeudi et le lundi suivant, nous pouvions enseigner à nos élèves en ligne.
Les étudiants venaient suivre des cours une fois par semaine et parfois nous avons même augmenté la fréquence des cours sans demander de frais supplémentaires. Ils pouvaient suivre plusieurs cours par semaine. J’ai pratiqué en ligne avec mes étudiants presque une demi heure par jour. Ils pouvaient participer ou non, selon leurs envies. En fait, nous avons testé plusieurs offres dans le but de maintenir notre communauté et de la motiver à jouer ensemble. C’est ce qui définit le but créatif d’un groupe de musique.

 

À quel moment avez-vous découvert Tomplay ? Et quels autres logiciels avez-vous utilisés?

Nous utilisons un super logiciel pour partager des vidéos Youtube. Nous avons tout d’abord joué notre propre répertoire et nous nous sommes demandés: quelles supers vidéos de batteur avons-nous ? Quels super musiciens aimeraient jouer avec nos étudiants?
La seule chose qui manquait était de pouvoir jouer de la musique ensemble. Nous n’avions jamais eu cela auparavant et c’est à ce moment-là que Tomplay est apparu.
Ensuite, nous avons découvert cette application et tous les détails cachés, tout l’amour et l'enthousiasme qui régnaient derrière cette application. Cela nous a impressionné tout de suite. Il était évident que quelqu'un y avait beaucoup réfléchi, cela se voit immédiatement dans l'application. Il y a vraiment beaucoup d'amour derrière cette application, pour la musique et pour les personnes qui la gèrent, ça se voit tout de suite.

 

Revenons à vous, Sébastien : vous êtes batteur. Comment utilisez-vous Tomplay dans vos cours de batterie ?

La fonctionnalité que je préfère dans Tomplay, et de loin, c’est la possibilité de ralentir le tempo, car chaque élève peut immédiatement être capable de jouer au moins au tempo original, si ce n'est plus vite.

Mais c'est difficile pour les débutants, alors je cache le tempo à mes élèves et je le règle délibérément sur un tempo plus lent, qu'ils peuvent vraisemblablement jouer. Il y a également la fonction de la boucle. Ces deux fonctions donnent immédiatement une image complète : en tant qu'élève, je peux jouer de la musique tout de suite, même débutant.

Vous pouvez ensuite progresser avec les différents niveaux de difficulté proposés. Cela signifie que les élèves peuvent également suivre leurs propres progrès tout en pratiquant des partitions plus difficiles. C'est une fonction merveilleuse.

 

Recommanderiez-vous Tomplay à vos collègues ?

Oui, absolument. Je le fais déjà car nous sommes tous à la recherche en ce moment de concepts numériques. Pour un directeur d'école de musique, c'est très important. Nous échangeons tous des idées. Qui utilise quels outils ? En ce moment, il s'agit surtout des plates-formes qui permettent de donner des cours, donc où se rencontrent les élèves et les professeurs ?

Bien sûr, cela peut se faire d'une manière encore plus musicale, à travers des fichiers audios et vidéos. Et c'est là que Tomplay entre en jeu avec des pistes d'accompagnement audio qui sont fournies de manière à ce qu'elles aient un sens pour la pratique, par exemple en les ralentissant, en les accélérant et en les mettant en boucle. Les partitions Tomplay représentent donc une valeur ajoutée pour la pratique et une aide pour l'enseignant. C'est parfaitement logique et il faut absolument un outil comme celui-ci.

 

Merci, Sebastian !

 

Web: www.musikzentrale.net 

Facebook: www.facebook.com/Musikzentrale/

Instagram: www.instagram.com/musikzentrale

Ajouter un commentaire...

Nous utilisons des cookies sur ce site pour assurer le meilleur service possible. En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez notre politique de confidentialité.